Septembre 2019 : on va voir quoi au cinéma ?

Septembre 2019 au cinéma – Le retour à la Terre

 

Ça, c’est le mois de septembre. L’été s’est terminée le week-end dernier avec Le mariage de Vérida auquel nous nous sommes rassemblé pour cette Fête de famille grandiose et grinçante. Trois jours et une vie pour célébrer l’union de Jeanne et Rambo Un jour de pluie à New-York, lieu féérique, terrain de tous les possibles. Cette rencontre familiale, ces déboires alcooliques, ces discussions longues et tortueuses signèrent la réconciliation entre Deux moi. Entre le moi vacancier et le moi travailleur. Le moi apaisé et le moi angoissé. À la rentrée, au mois de septembre, après avoir fait un point sur mes véritables valeurs j’ai décidé de dire stop. J’ai saisi l’opportunité en plein vol tel Le chardonneret pour appeler Une joie secrète enfouie à l’intérieur de moi. J’ai écouté cette voix qui me susurrait au creux de l’oreille : Tu mérites un amour !  Ce n’était pas simple, pas évident et pourtant j’ai décidé de suivre cette nouvelle voie. J’ai réalisé un vrai travail de Fourmi, il m’a fallu du courage, de la pugnacité mais je ne souhaitais pas retourner au bureau avec Ceux qui travaillent et qui ne voient pas la beauté du monde, Les hirondelles de Kaboul, Le portrait de la jeune fille en feu ni toutes les autres préciosités qui les entourent. En cette rentrée 2019, j’ai fait un choix fort, je me suis réorienté vers un métier de labeur, un métier de valeurs. Au nom de la Terre, comme mon grand-père, je suis devenu agriculteur.

 

Les 3 films les plus attendus du mois :

 

1 ) Le portrait de la jeune fille en feu – Ma critique du Festival de Cannes 2019

2 ) Ad Astra – Ma critique ★☆

3 ) Ça, Chapitre 2

 » Ça, Chapitre 2 visite encore avec plus de vacuité le vide intersidéral qu’Ad Astra ! »

 

Les films notés :

 

 

J’ai perdu mon corps (AVP – sortie nationale 6 novembre) ★ – Ma critique 

Un jour de pluie à New-York ★☆☆

« Woody Allen revient avec un récit mélancolique dans un New-York désuet. Une artificialité assumée, de nombreuses péripéties et des dialogues savoureux qui sortent tout droit de la bouche d’un Timothée Chalamet blasé et d’une Elle Fanning sotte et croquante ! »

Fête de famille ☆☆☆

« Pour cette Fête de famille, Cédric Kahn s’entoure d’un casting caricaturé dans lequel chaque acteur semble jouer son propre rôle. À table, une fois passée la barrière du mollusque avalé de travers, les non-dits exacerbent les tensions entre les uns et les autres. Catherine Deneuve est superbe en grand-mère dans le déni de sa fille hystérique jouée parfaitement par Emmanuelle Bercot. »

Deux moiMa critique ★☆☆

Les Hirondelles de Kaboul – ☆☆☆

« Un film au propos politique nécessaire mais cantonné à son besoin didactique d’énoncer les événements et les éléments contextualisant. Une technique à l’aquarelle novatrice mais une histoire trop aseptisée pour proposer une œuvre cinématographique aboutie. »

 

 

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.